Version 2.0 d'un forum Vampire Diaries by Ghost & MissPépito
 

Partagez | 
 

 Happy Birthday Sweet Heart | Klaus & Caroline [FLASHBACK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : Joseph Morgan
Messages : 29
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 19
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Happy Birthday Sweet Heart | Klaus & Caroline [FLASHBACK]   Mer 19 Avr - 15:10

Happy Birthday Sweet Heart
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Klaus jubilait. Il avait obtenu une information très intéressante de la part de sa petite Sasha. En effet il avait obtenu la date d’anniversaire de Caroline, et ça, ça valait bien toutes les malédictions du monde. Bien entendu, elle était avec l’autre crétin d’hybride mais Klaus avait bon espoir que Caroline se rende compte que Klaus était son grand amour. Néanmoins, Klaus voulait marquer le coup pour son anniversaire et pas qu’un peu ! Il allait organiser un anniversaire comme elle n’en avait jamais eu. Seulement, il fallait qu’il réussisse à la faire venir chez lui… Mais cela ne devrait pas trop compliqué.

Klaus jeta un coup d’œil à ses hybrides, appliqués à faire tout ce qu’il leur avait ordonné. Le salon avait été redécoré pour l’occasion, très sobrement tout de même, il ne s’agissait pas faire une fête pour une adolescente de 15 ans. Des nuances de rouge avaient été disposées un peu partout, quelques fleurs également… Tout dans l’élégance.

Klaus avait prévu un dîner en tête à tête, suivi d’une ballade en calèche, connaissant l’affection que Caroline avait pour les chevaux. Et bien sûr il lui offrirait le cadeau qu’il lui avait acheté. Mais avant tout cela, il devait se préparer. Il monta tout d’abord prendre une douche. Il choisit ensuite minutieusement ses vêtements. Il opta pour un pantalon noir simple, une chemise blanche ouverte de quelques boutons puis d’une veste noire également, rien de bien original, mais la simplicité était toujours gagnante.

Il redescendit ensuite dans le salon, vérifiant que tout était parfait puis il congédia ses hybrides, restant seul dans le manoir puisqu’il avait réussi à faire déguerpir toute sa famille. Il se munit ensuite de son téléphone pour envoyer un message à Caroline.

« Il faut que tu viennes immédiatement chez moi, il y a une urgence, Klaus. »

Il attendit quelques minutes puis un sourire apparu sur ses lèvres quand la jeune femme lui répondit qu’elle arrivait, il sentait qu’il allait passé une excellente soirée même s’il savait qu’il y avait toujours une chance pour que la jeune femme l’envoi balader et il était conséquent. Mais Klaus comptait bien la faire rester par tous les moyens.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Candice Accola
Messages : 59
Date d'inscription : 26/03/2017
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Happy Birthday Sweet Heart | Klaus & Caroline [FLASHBACK]   Mer 19 Avr - 15:22


Happy Birthday Sweet Heart
Caroline & Niklaus
Zum zum... Zum zum... Zum zum... Damn. Je pense tout en me retournant dans mon lit, fuyant la lumière du jour qui perce les rideau et le bruit désagréable de mon portable qui vibre sur la table de chevet, comme un petit soldat qui me rappelle à l'ordre. Je l'entend presque gémir et rouspéter " debout Caroline, c'est ton anniversaire, tu ne vas tout de même pas dormir jusqu'à midi ! ". Bon, au fond, il a raison ce fichu téléphone, mais ce n'est pas pour cela que je ne vais pas me permettre de le maudire quand même, pour la forme. Finalement je repousse mes draps et appuie sur la touche qui clignote au centre de l'écran comme un appel au secours. Snooze. Si un jour je trouve l'inventeur de cette fonctionnalité, je crois que je l'embrasse. Enfin... Seulement si il est beau. Et charmant. Et riche. Ouais nan, oubliez ce que j'ai dit, un remerciement et une poignée de main suffiront. Toc toc sur la porte. Ah, voilà que la cavalerie attaque. Et ce n'est presque pas une image. La douuuce voix de ma mère passe à travers le bois, puisque je n'ai aucune intention de l'ouvrir. « Dépêche toi de te laver ! Je vais au travail, je t'ai laissé des toasts dans la cuisine ! » Dit-elle avant de s'en aller rapidement. Ouf. Bon débarras. La situation est étrange, car autrefois je voyais mon anniversaire comme une journée particulière que j'adorais. Ce jour-là, je pouvais être une princesse, l'héroïne, le centre de l'attention. Mais aujourd'hui, tout est différent. Je ne vieillirai plus jamais réellement, alors à quoi bon célébrer chaque année ? Je suis immortelle. Les anniversaires, c'est pour les humains.

Zum zum... Zum zum... Zum zum... Fait mon portable en se remettant à vibrer. Je soupire et tend le bras pour appuyer sur la touche " désactiver le réveil " lorsque je remarque qu'il s'agit d'un SMS. D'abord, j'envisage la forte probabilité que ce message vienne d'un de mes amis qui me souhaite un joyeux anniversaire. Malheureusement, non. What the hell ? Le nom de Klaus s'affiche sur l'écran. Mais qu'est-ce-qu'il me veut lui encore ? On pourrait croire que le fait qu'il vole du sang à ma meilleure amie sans lui demander la permission et qu'il ai soumis mon petit-amis à sa volonté avec tout autant de tact suffirait à l'éloigner de moi, mais ce psychopathe semble insister. Ma première réaction et de balancer mon téléphone sur le lit sans ouvrir la petite enveloppe électronique. Puis... Je soupire d'agacement et change d'avis. Pourquoi faut-il toujours que je cède à ses caprices d'hybride originel ? Il m'énerve. Je parcours les quelques mots du regard et grogne. Qu'appelle-t-il exactement une " urgence ". Non parce qu'avec lui, ça va d'une tâche de café sur son tableau à un début de troisième guerre mondiale. Screw it. Plus blasée que vraiment inquiète, j'enfile néanmoins une tenue confortable avant se sortir de la maison, non sans avoir enfourné un toast froid entre mes dents. L'avantage merveilleux d'être un vampire, c'est que les voitures deviennent vite obsolètes. C'est en courant plus vite que la lumière que je rejoins les abords du Manoir Mikaelson. Brrr... Cette baraque me fiche toujours autant les jetons. Attention, comprenez moi bien, je n'en ai pas vraiment peur. Il en faut plus pour m'effrayer, mais cet endroit dégage quelque chose de...malsain. Vraiment malsain. Je frappe deux coups à la porte avant de l'ouvrir, consciente que la fratrie ne ferme jamais à clé. C'est vrai, qui serait assez fou pour y pénétrer sans autorisation, de toute façon ? Pas besoin de serrure pour éloigner les gens, la méfiance suffit amplement. C'est avec un ton très agacé que j'appelle celui qui m'a fait venir. « Klaus ? » Pas de réponse. Try again. Nouveau soupir. Je croise les bras en perdant patience. « Klaus ! J'espère que c'est important, sinon tu vas m'entendre ! » Pas sûr que je sois en mesure de le menacer, mais je n'y peux rien si j'ai mauvais caractère. Surtout aujourd'hui.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Joseph Morgan
Messages : 29
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 19
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: Happy Birthday Sweet Heart | Klaus & Caroline [FLASHBACK]   Mer 19 Avr - 15:32

Happy Birthday Sweet Heart
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Klaus attendait plus ou moins patiemment, l’arrivée de son invitée avec une certaine appréhension. Il avait peur qu’elle le plante comme un idiot et qu’il se retrouve seul avec sa surprise, ce qui était plus que probable. Mais Klaus tenterait tout pour la retenir. Il entendit la porte d’entrée et un sourire en coin s’imposa sur ses lèvres
« Klaus ? »

Il ne répondit pas, attendant un peu que la jeune femme progresse dans la maison.

« Klaus ! J'espère que c'est important, sinon tu vas m'entendre ! »

Klaus retint un rire en imaginant Caroline lui faire payer quoique ce soit, néanmoins il trouvait cela mignon. Et il savait que Caroline pouvait devenir une véritable tigresse, il se leva enfin pour aller à la rencontre de la jeune femme qui allait bientôt arriver au salon. Il se planta devant elle, un sourire aux lèvres. Il la détailla rapidement, elle était plutôt simple aujourd’hui mais cela n’enleva rien à sa beauté naturelle, bien au contraire.

« Caroline, ma douce, tout d’abord je te souhaite un très joyeux anniversaire. Si je t’ai demandé de venir c’est parce que je t’ai préparé une petite journée pour célébrer cet événement. Et avant que tu me hurles dessus que tu ne veux pas rester avec moi et que tu t’en ailles en claquant la porte laisse moi parler s’il te plait. Je sais que tu ne me tiens pas en très haute estime à cause d’Elena et de Tyler et je comprends. Bien qu’en ce qui concerne Elena j’ai trouvé un moyen qui ne nécessitera plus l’utilisation de son sang, donc je la laisserai tranquille je le promets, et en ce qui concerne Tyler… Le fait qu’il me soit asservi n’est pas un cadeau crois-moi. Pour moi, Tyler n’est qu’un idiot, prétentieux qui ne te correspond absolument pas. Enfin, bref, reste s’il te plait Caroline, cela me ferait très plaisir et je te jure qu’on va passer une bonne journée. »

Klaus avait fini son speech, et il s’attendait à des questions et il était plus ou moins disposé à y répondre dans la mesure du possible évidemment. Mais il avait vraiment envie qu’elle reste avec lui, pour une fois qu’il pouvait l’avoir que pour lui sans que ce soit pour une quelconque manœuvre de sauver encore Elena.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Candice Accola
Messages : 59
Date d'inscription : 26/03/2017
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Happy Birthday Sweet Heart | Klaus & Caroline [FLASHBACK]   Dim 23 Avr - 14:27


Happy Birthday Sweet Heart
Caroline & Niklaus
J'entre plus avant dans la maison, à la recherche de mon hôte qui semble se faire désirer. Franchement, s'il m'a demandé de venir, il ne pouvait pas m'attendre dans l'entrée ? Ou au moins faire l'effort de répondre, après tout le trajet que je me suis farci ? Je grommelle et décide d'aller vers le salon, puisque je connais presque trop bien le malade mental qui vit ici. Il aime les grandes pièces, car il peut s'y exposer comme un roi. C'est donc en effet dans le salon que je le trouve. Je m'arrête à l'entrée de la pièce et croise les bras. Oh my god. Tout est décoré de façon subtile mais perfectionniste et il se dégage des fleurs un parfum enivrant. Bien décidée à ne pas montrer la moindre surprise, je fronce les sourcils et me concentre sur Klaus qui tente de s'expliquer. Tic tic tic tic tic font mes ongles que ma veste en cuir alors que je m'impatiente. Fêter mon anniversaire ? Avec lui ? Seriously ? Même pas en rêve. Une flamme de colère s'allume dans mes yeux. De quel droit s'estime-t-il digne de s'imposer ainsi dans ma vie ? Et savoir qu'il ne fera plus de mal à Elena n'efface pas ce qu'il a déjà fait. Il va falloir plus que quelques bouquets pour racheter ses fautes.

« Tu te fiches de moi ? Pour ton information, insulter mon petit-ami de gros débile sans cervelle ne va certainement pas me donner envie de m'éterniser ici. » Je marque une pose, l'air surprise qu'il ai pu penser une seule seconde que ce plan fonctionnerait. « Et de toute façon, je ne veux pas fêter mon anniversaire. Ni cette année, ni aucune après. »

Sur ces mots, je fais demi-tour et retraverse la maison dans l'autre sens, bien décidée à mettre un maximum de distance entre moi et cette situation grotesque. Certes, il a fait un bel effort en choisissant mes fleurs préférées et en me faisait une surprise organisée comme je les adore, mais cela ne suffira pas à me donner envie de rester avec lui. He's crazy. Je m'avance dans le couloir d'un bon pas, déterminé et franc. Mais ce serait bien trop beau pour être vrai. Personne n'échappe aux caprices de Klaus aussi facilement. Un courant d'air fait voler mes cheveux à ma droite et je m'arrête car l'hybride me bloque le chemin. Je soupire en levant les yeux au ciel.

« Tu vas me garder prisonnière ici ? C'est comme ça que tu comptes me faire t'apprécier ? Désolé mais tu as du rater les cours les plus importants concernant les bases d'une vie sociale réussie. » Je dis sur un ton espiègle et incisif.

Dans le fond, j'avoue aimer le provoquer. Il n'y a que moi qui puisse dire de telles choses et garder mon coeur dans sa cage thoracique. En règle générale, les autres s'en sortent beaucoup moins bien que ça.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Joseph Morgan
Messages : 29
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 19
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: Happy Birthday Sweet Heart | Klaus & Caroline [FLASHBACK]   Dim 23 Avr - 17:16

Happy Birthday Sweet Heart
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Evidemment, rien ne marchait jamais comme prévu quand il s’agissait de Caroline. A peine s’était-il exprimé sur ses intentions qu’elle s’était tout de suite énervée. Mais Klaus n’était pas étonné. Il savait très bien qu’elle réagirait comme cela… En même temps pourquoi aurait-elle accepté ?

« Tu te fiches de moi ? Pour ton information, insulter mon petit-ami de gros débile sans cervelle ne va certainement pas me donner envie de m'éterniser ici. Et de toute façon, je ne veux pas fêter mon anniversaire. Ni cette année, ni aucune après. »

Klaus leva les yeux au ciel… Ce n’était pas la peine de discuter avec elle de toute façon. Et il ne voyait pas pourquoi il serait obligé de mentir sur ce qu’il pensait de Tyler. S’il n’avait pas peur de gâcher la seule et unique miniscule chance qu’il avait Caroline il aurait déjà fait disparaître cet imbécile de Lockwood qui lui pourrissait bien plus la vie qu’autre chose. Il n’eut pas le temps de réponde que déjà elle s’en allait. Il utilisa sa vitesse vampirique pour la rattraper sans problème et lui barre le passage. Il n’était pas question qu’elle s’en aille comme cela. Il voulait vraiment passer la journée avec elle, qu’elle apprenne à le connaître réellement.

« Tu vas me garder prisonnière ici ? C'est comme ça que tu comptes me faire t'apprécier ? Désolé mais tu as du rater les cours les plus importants concernant les bases d'une vie sociale réussie. »

Non. Il était évident que la séquestrer chez lui n’était pas une bonne idée. Il avait juste voulu l’empêcher de partir avant de l’avoir faite changer d’avis. Et il espérait vraiment qu’elle accepte. Il pouvait lui donner une journée très agréable, il en était certain et il aimerait qu’elle en soit consciente. Que pour une fois au moins elle lui fasse confiance.

« Caroline s’il te plait ne soit pas ridicule. Tu ne veux pas fêter ton anniversaire ? Très bien je peux le concevoir mais s’il te plaît ne t’en va pas. Je sais que tu n’as pas une haute opinion de moi. Mais je suis sûr que si tu prenais le temps de discuter avec moi, d’apprendre à me connaître, tu changerais d’avis. Je pourrai te montrer qui je suis réellement. Qui est le vrai Klaus, pas celui que tu connais. Je ne vais pas te forcer parce que je sais que cela ne servirait à rien, mais s’il te plaît, reste avec moi aujourd’hui. »

Il savait que cela avait très peu de chance de marcher, mais il avait l’horrible impression de stagner avec Caroline, donc autant changer de méthode. Il avait vraiment envie qu’elle lui dise oui.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Candice Accola
Messages : 59
Date d'inscription : 26/03/2017
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Happy Birthday Sweet Heart | Klaus & Caroline [FLASHBACK]   Mar 25 Avr - 14:55


Happy Birthday Sweet Heart
Caroline & Niklaus
Bien sûr, essayer de raisonner Klaus ne fera pas avancer le débat. Il serait plus aisé de creuser un mur à la petite cuillère que d'essayer de percer sa carapace de mégalo avec des mots. Je lève les yeux un instant, trop agacée pour lui apporter l'attention qu'il demande. Pourtant, ses paroles atteignent d'une façon ou d'un autre mon cerveau et je me sens déjà fondre un petit peu. Moi aussi, pendant un temps, j'ai été le monstre que tout le monde - excepté Stefan - craignait de croiser. Bonnie m'avait en horreur et Elena ne parvenait plus à me faire confiance. Malgré tout, j'étais toujours moi-même au fond. Et aujourd'hui, c'est le vieil aspect de ma personnalité qui m'empêche de tourner complètement le dos à Klaus. Soyons honnêtes, je pourrais le haïr et élaborer des plans pour le tuer comme le fait le reste de mes amis, mais... Je n'ai pas envie de le tuer. Je ne l'apprécie pas, mais la mort n'est pas une chose à souhaiter pour quelqu'un à la légère. J'ai appris à respecter la vie le soir où j'ai tué cet homme. Le tout premier. Je ne l'oublierai jamais. Mes regrets, ma honte, ma tristesse, tous ces sentiments sincères ne pouvaient pas changer le fait qu'il était mort et qu'il ne reviendrai pas. J'ai du l'accepter et aujourd'hui je ne compte pas renier cette leçon. Pas même pour un homme comme Klaus.

Lorsque je baisse à nouveau les yeux sur lui, il me regarde de cette manière si désagréable et si typiquement personnelle, avec des yeux de chiot battu. Je pince mes lèvres, l'air gênée. Not the puppy eyes... Not the puppy eyes ! Trop tard. Une sorte de flèche invisible me transperce le coeur et le fait littéralement fondre sur place comme un morceau de caramel laissé au soleil. Shit. Je soupire et décroise les bras, impuissante face à une bouille aussi adorable. Je ne comprends pas comment il fait pour avoir l'air d'un ange alors qu'il a tant de sang sur les mains. Une partie de moi veut sincèrement croire que la raison est très simple : il a gardée son humanité, tout au fond de son âme. Mon narcissisme aimerait beaucoup que je sois la seule capable de faire ressortir ce petit quelque chose en lui de mignon, mais je n'y crois pas trop. Après tout, ce pourrait être une ruse. Cependant, je dois déposer les armes, il semblerait que je vais devoir passer ma journée avec Môôôôsieur le psychopathe.

« Bon très bien. Je t'accorde une journée. Et je te préviens, pas un mot sur le fait qu'il s'agit du jour de ma naissance. Compris ? » Je dis sur un ton autoritaire.

Je ne pense pas que le côté " chef-chef Caroline " lui fasse vraiment peur comme aux autres, mais il a toujours eu la délicatesse de s'y plier le plus possible, chose extrêmement surprenante venant d'un hybride originel assoiffé de sang et de revanche.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Joseph Morgan
Messages : 29
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 19
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: Happy Birthday Sweet Heart | Klaus & Caroline [FLASHBACK]   Jeu 27 Avr - 19:14

Happy Birthday Sweet Heart
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
« Bon très bien. Je t'accorde une journée. Et je te préviens, pas un mot sur le fait qu'il s'agit du jour de ma naissance. Compris ? »

Klaus n’en revenait pas d’être parvenu à la faire rester aussi facilement. Il était persuadé que malgré tout elle serait tout de même partie. C’est vrai que quand on y réfléchissait un peu mieux, on pouvait se demander pourquoi une jeune femme comme Caroline accepterait de passer sa journée avec lui, et de plus, le jour de son anniversaire. Il avait tour de même fait fort en choisissant ce jour en particulier. Mais il avait tout de même gagné. Et cela le réjouissait de savoir que c’est avec lui et non avec Tyler Lockwood qu’elle passerait sa journée.

« Oui très chère, j’ai bien compris ne t’en fais pas. Je te promets de n’y faire aucune allusion même la plus petite. Sache que je suis extrêmement ravi et flatté que tu acceptes de passer ta journée avec moi ma chère Caroline, je t’assure que tu ne le regretteras pas. »

Il lui adressa un sourire qui se voulait un brin charmeur et qui faisait toujours son petit effet auprès de la gente féminine. Il se décala ensuite, et passa devant elle avant de se retourner vers la blonde.

« Si tu veux bien me suivre, tu veux quelque chose à boire ? Eau, Whisky… Sang ? »

Il la conduisit jusqu’au salon et s’installa sur le canapé, lui intimant d’un signe de la main qu’elle prenne place elle aussi. Klaus l’observa attentivement, se moquant bien qu’elle le remarque ou non, il se réjouissait de pouvoir être seul avec elle et autre que pour un plan consistant à sauver Elena une fois encore. Non, aujourd’hui il l’avait pour lui tout seul et il comptait bien en profiter.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Happy Birthday Sweet Heart | Klaus & Caroline [FLASHBACK]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪
» Happy birthday my love, from mum xx
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Town Of Imaginary :: Mystic Falls :: Habitations :: Mikaelson-
Sauter vers: