Version 2.0 d'un forum Vampire Diaries by Ghost & MissPépito
 

Partagez | 
 

 Love me more than you hated her ▬ Dythan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avatar : Luke Pasqualino
Messages : 5
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 23

MessageSujet: Love me more than you hated her ▬ Dythan   Mer 19 Avr - 14:49

Love me more than you hated her.
Nathan Swan & Dylan McCarthy
Je me suis réveillé ce matin avec une absence totale d'envie d'aller en cours, du coup j'ai pris un petit-déjeuner le plus lentement possible avant de sortir par la porte de derrière. Mes parents savent qu'il m'arrive de sécher le lycée, mais ils préfèrent que je ne le fasse pas sous leurs yeux. Ils appellent ça de la provocation. Moi j'aurais plutôt tendance à appeler ça de l'honnêteté. Les mains dans les poches de mon jean large, le torse enfoui dans un sweat-shirt délavé, les cheveux ébouriffés sous le casque audio, mon sac à dos balancé en travers du dos, je descend la rue de mon habituelle démarche nonchalante d'adolescent blasé par la vie. Vous savez de quoi je parle, cette façon qui nous est propre de frotter à peine les pieds sur le bitume, une jambe plus lourde que l'autre à cause du téléphone dans la poche, le pantalon baissé au maximum pour laisser voir le boxer de marque à chaque fois que l'on ramasse un truc. Le mieux, c'est quand on ramasse un billet égaré, mais c'est rare. Lors de ma promenade, je salue une voisine et l'aide à rentrer ses courses chez-elle. En échange, elle me refile une canette de bière que j'accepte volontiers. Il n'est que 9h, mais y a pas d'heure pour une bière. C'est bon à n'importe quel moment de la journée. Ou de la nuit. Ou les deux. Finalement je débarque sur le Pont Wickery, mon objectif. J'aime venir ici, le bruit de l'eau qui s'écoule lentement m'apaise. Non pas que je sois particulièrement stressé aujourd'hui, mais c'est un peu mon coin à moi, comme le nid pour un aigle. Comme à chaque fois, je me perche sur la balustrade, les pieds au dessus du vide.

« 'Cause I'm only a crack in this castle of glaaaass... » Je chantonne discrètement.

Je retire le casque de mes oreilles et le laisse autour de mon cou afin de continuer à écouter ma musique tout en pouvant entendre ce qui m'entoure. Ma position pourrait sembler dangereuse ou effrayante pour le commun des mortels, mais le fait est que je ne crains pas grand chose. Je suis un loup, l'eau ne me fait pas peur. Je sors de mon sac un bloc à dessins et un crayon gris tout en sifflotant. Je suis d'assez bonne humeur aujourd'hui. Faire l'école buissonnière me réussit, faut croire. Perdant la notion du temps, je griffonne un portrait de Dylan fait de mémoire. Au début, je pensais qu'il me serait difficile de le dessiner sans modèle, mais au final le résultat est très ressemblant. J'en suis satisfait. Je termine d'ajouter les ombres en estompant avec mon doigt lorsque je perçois un infime mouvement de vent dans mon dos. Un sourire s'étire sur mes lèvres mais je n'ose pas me retourner, de peur de faire fuir le nouvel arrivant.

« Je trouve que c'est assez réussi. Qu'en penses-tu ? » Je demande.

Oh je doute que Dylan me félicite pour mon talent, tout comme je suis certain qu'il n'en a rien à faire de mon dessin. Sa venue ici ce matin n'est pas un hasard. S'il m'a trouvé, c'est qu'il me cherchait. Sinon il aurait pu m'éviter très facilement.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Dylan O'Brien
Messages : 55
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 20
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: Love me more than you hated her ▬ Dythan   Mer 19 Avr - 15:47

Love me more than you hated her
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Dylan était allongé sur son lit. Il n’arrêtait de repenser à ce fameux baiser qu’il avait échangé avec Nathan. Cela faisait des siècles qu’un baiser ne l’avait pas autant bouleversé. Cela faisait des siècles qu’il n’avait pas ressenti des émotions. Il était totalement bouleversé par ce qui s’était produit. Et c’était précisément ce qu’il ne voulait pas, m**** ! Il avait abandonné son humanité pour un but très précis et ce n’était sûrement pas pour ressentir à nouveau ce genre de sentiments. Avec un loup de surcroît… Qu’il soit un homme ne le dérangeait pas, cela faisait longtemps qu’il avait testé l’expérience avec les hommes. Il fallait qu’il pense à autre chose, il fallait qu’il se nourrisse.  

Il sortit donc en ville, déambulant dans les rues à la recherche d’une proie. Il s’installa à une terrasse de café et remarqua une jeune femme qui le regardait en lui lançant des petits sourires. Dylan lui sourit et lui fit signe de le suivre alors qu’il se levait. Il l’emmena plus loin, à l’abri des regards. Cette fille était une pimbêche comme il en voyait souvent, dont le seul désir était de chauffer les mecs. Il la coinça contre un mur et lui donna un baiser ravageur qu’elle s’empressa de lui rendre. La pensée que ce baiser était tout sauf satisfaisant s’installa dans son esprit et le souvenir de celui partagé avec Nathan fit surface. Il laissa échapper un grognement d’agacement durant le baiser que la jeune femme prit pour un grognement de plaisir puisqu’elle commença  à se frotter contre lui. Il fronça les sourcils et dériva vers son cou où il déposa des baisers avant de mordre dans sa carotide. Elle essaya vaguement de se débattre mais c’était trop tard pour elle. Dylan la vida de son sang, prenant jusqu’à la dernière goutte. Il laissa le corps sans vie tombé au sol puis s’essuya la bouche d’un revers de main. Il laissa le corps là, et s’en alla n’en ayant strictement rien à foutre qu’il soit découvert.

Il marcha sans but essayant de se vider la tête, mais bientôt, une odeur connue emplit ses narines. C’était celle de Nathan… Il allait donc lui pourrir la vie pendant encore combien de temps ? Néanmoins, ses pas suivirent la source presque d’eux-mêmes… Il vit Nathan de loin, assis sur le pont Wickery, son baladeur sur les oreilles, en train de chanter et un carnet à la main. Il le rejoignit en quatrième vitesse, conscient que le loup avait sentit sa présence.

« Je trouve que c'est assez réussi. Qu'en penses-tu ? »

Dylan haussa un sourcil et jeta un coup d’œil désintéressé au dessin avant de reporté son attention sur Nathan. Il l’observa attentivement essayant de comprendre pourquoi il lui faisait autant d’effet. Pourquoi un gosse comme lui, en plus d’être un loup. Il s’assit lui aussi sur le pont, assez près du loup, il pouvait le toucher en décalant sa main de quelques centimètres, mais dans le sens inverse que Dylan, ses pieds suspendus au dessus du bitume.

« Pourquoi tu me dessines ? Si je t’obsède autant tu aurais pu me demander une photo. »

Son ton était froid, il ne voyait pas pourquoi il se forcerait à lui paraître aimable. Il fixa l’horizon, ne sachant pas quoi lui dire, il mourrait d’envie de l’embrasser encore une fois, mais il ne pouvait pas faire ça.

« Tu ne devrais pas être à l’école ? »

Pas que cela l’intéresse mais autant trouver quelque chose à lui dire…

black pumpkin
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Luke Pasqualino
Messages : 5
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Love me more than you hated her ▬ Dythan   Dim 23 Avr - 14:36

Love me more than you hated her.
Nathan Swan & Dylan McCarthy
J'attend patiemment que Dylan réponde à ma question, qui au final n'en était pas tellement une. Finalement le vampire s'installe à côté de moi, en sens inverse et regarde mon crayon qui court inlassablement sur la surface du papier. Mes yeux ne quittent pas le dessin et agitent de gauche à droite, de haut en bas. Je suis profondément absorbé par mon travail. C'est un effet secondaire de mon hyperactivité, des fois je me plonge dans quelque chose vraiment trop profondément et je perds le fil. D'ailleurs, à un moment, j'appuie si fort et si vite sur la mine du crayon qu'elle casse net en me faisant sursauter. La main tremblante, je referme le carnet, range le crayon, et reporte mon attention sur Dylan. Je n'ai pas perdue une miette de ce qu'il me disait pendant que je dessinais. Heureusement mon cerveau peut faire plusieurs choses à la fois, sinon je ne m'en sortirais pas. Je hausse les épaules, non pas parce que sa question m'ennuie, mais parce que je ne connais pas moi-même la réponse qui convient.

« J'sais pas, ça m'occupe. T'es sympa à dessiner. » Je réponds très naturellement.

Je crois que ça ne va pas plus loin que ça. Certes il m'obsède complètement, mais ce n'est pas la raison principale de mes dessins le concernant. Regarder une photo, ce n'est pas assez immersif pour moi. J'ai besoin de créer, manipuler, contrôler ce que j'ai dans les mains. Sinon ça m'angoisse. Un petit sourire étire mes lèvres en réponse à la seconde question de Dylan.

« Pas envie. » Je dis simplement.

Et c'est la pure vérité. Je n'avais pas envie d'y aller et je ne fais jamais ce que je n'ai pas envie de faire. C'est une sorte de loi à la maison. Mes parents ont appris à ne pas me contrarier, et moi de mon côté je fais des efforts pour réussir mes examens malgré tout, histoire qu'ils puissent être fiers de leur fils. Du seul fils qu'il leur reste. Une sorte d'ombre traverse mon visage, rien qu'une fraction de seconde, puis elle disparaît et laisse place à mon éternelle tête de bonne humeur. Comme visiblement je ne vais plus dessiner, puisque mon crayon est bousillé, je m'installe plus confortablement sur la rambarde du pont et balance négligemment mes pieds dans le vide.

« Et toi, pourquoi t'es là ? » Je renifle un peu. « Tu sens le sang frais. »

Je préfère ne pas penser à la pauvre personne qui a du y laisser sa peau, quelque part dans une ruelle de Mystic Falls. Peut-être que je la connaissait, peut-être que c'était une amie à moi. Pourtant je n'arrive pas à le détester pour ce qu'il fait aux gens. Il faut croire que c'est là le plus grand de mes défauts : l'égoïsme. Tant que Dylan est là, que je peux le voir, rien qu'une minute...rien d'autre n'a d'importance.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Dylan O'Brien
Messages : 55
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 20
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: Love me more than you hated her ▬ Dythan   Dim 23 Avr - 17:30

Love me more than you hated her
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
« J'sais pas, ça m'occupe. T'es sympa à dessiner. »

Dylan décida de ne pas répliquer. Il ne savait pas ce que Nathan entendait par « sympa à dessiner » mais Dylan en conclut que cela devait être quelque chose d’ado, ou de loup… ou des deux et que par conséquent, il ne pourrait pas comprendre… Et puis ce n’est pas comme s’il avait vraiment envie de comprendre les pensées d’un gosse. Il n’avait pas que cela à faire. Il le regarda gribouiller sur sa feuille jusqu’à ce qu’il casse son crayon. Il n’était vraiment pas doué ce gosse…

« Pas envie. »

Dylan haussa un sourcil surpris. De son temps, les enfants ne faisaient pas ce qu’ils avaient envie, ils faisaient ce que leurs parents leur disaient. Et il doutait que les parents de Nathan soient heureux avec le fait que celui-ci n’aille pas en cours. Du moins s’ils étaient au courant. Il se demandait vraiment comment le monde avait pu changer autant… et en mal. Pas étonnant que les crimes étaient beaucoup plus nombreux avec un système aussi ridicule… Si on ne laissait pas ses enfants faire ce qu’il leur plaisait, il y aurait beaucoup moins de délinquants… Mais après tout ce n’était pas son problème, cela ne regardait que Nathan.

« Et toi, pourquoi t'es là ? Tu sens le sang frais. »

Dylan détourne le regard, fixant une nouvelle fois l’horizon. Ce qu’il faisait là… Lui-même aurait aimé le savoir. Pouvait-il lui dire qu’il n’était là que parce que leur baiser l’obsédait constamment ? Décidemment non… Néanmoins, il n’avait aucune envie de se creuser la tête pour trouver quelque chose de plausible. Et puis qu’est-ce que là pouvait bien faire, ce n’est pas comme si l’avis que Nathan portait sur lui avait une quelconque importance à ses yeux… En fait si, peut être que cela avait de l’importance… Et c’était bien cela le problème. Il haussa les épaules en secouant doucement la tête.

« Je ne sais pas, je marchais et j’ai senti ton odeur… Et je suis venu jusqu’ici et je suis moi-même surpris d’avoir fait cela… Je crois que c’est toi qui m’obsède en fin de compte… Mais je peux très bien repartir si je dérange… »

Il marqua une pause, ne sachant pas vraiment s’il avait bien fait de dire cela ou pas… Il ne voulait pas que Nathan s’imagine des choses, Dylan ne voulait pas d’attaches, aucun sentiment… Il ne voulait pas revivre ce qu’il avait déjà vécu par le passé.

« Et oui que veux-tu… J’avais faim et je suis un très vilain vampire alors j’ai pris mon casse-croûte sur la route… De toute façon… Je ne pense pas qu’elle manque à quelqu’un. Les filles superficielles et provocantes comme celle-là on en trouve à chaque coin de rue à cette époque. »

Oui évoqué son… « repas » avec un jeune loup n’était pas des plus conseillers mais que voulez-vous… Ce n’est pas comme si Dylan réfléchissait avant de faire ou de dire quelque chose.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Luke Pasqualino
Messages : 5
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Love me more than you hated her ▬ Dythan   Mar 25 Avr - 14:53

Love me more than you hated her.
Nathan Swan & Dylan McCarthy
La réponse de Dylan censée expliquer sa présence ici me surprend et je reste un instant sans bouger, cherchant un moyen d'assimiler l'information. Moi, l'obséder lui ? Non c'est impossible. Il a toujours clairement sous-entendu qu'il n'en avait rien à faire de moi. J'ai du mal entendre. Oui voilà, c'est probablement ça. Lorsqu'il propose de repartir s'il me dérange, inconsciemment, je dépose ma main sur son bras pour le retenir.

« Non ne pars pas... Reste. S'il te plait. » Je dis en le regardant dans les yeux.

En cet instant, je m'en fiche de la fille dont Dylan aime se vanter d'avoir dévorée, ou de l'incapacité du vampire à aimer quelqu'un. Tout ce qui importe, c'était qu'il est là et moi aussi. Lentement, je déglutis, fixant cette fois-ci ses lèvres. Elles sont fines, remplies, d'un rose clair encore parsemé de petites traces de sang séché. Je meurs d'envie de l'embrasser. Cependant, je me retiens en me raclant la gorge. Le baiser de la dernière fois était une erreur, c'est en tout cas ce que Dylan pense. Cette seule vérité suffit à me briser le coeur à moitié. Pourquoi n'est-il pas capable de me faire une place dans sa vie ? Je ne comprends pas. Il a pourtant l'air de m'apprécier.

« Dydy... Pourquoi tu ne m'aimes pas ? » Je demande, un peu naïvement.

Maintenant que j'y pense, je ne suis pas sûr de vouloir entendre la réponse. Ça fera plus de mal que de bien.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Dylan O'Brien
Messages : 55
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 20
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: Love me more than you hated her ▬ Dythan   Jeu 27 Avr - 19:39

Love me more than you hated her
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
« Non ne pars pas... Reste. S'il te plait. »

Pourquoi ? Pourquoi il resterait avec lui ? Ce jeune chiot ne lui apportait que des ennuis. Il était en train de briser la barrière qu’il s’était construite et qu’il avait renforcée durant tous ces siècles. Et Nathan n’avait pas le droit de tout détruire, il n’avait en aucun cas le droit d’aller chercher son humanité au plus profond de lui-même pour la faire remonter à la surface. Dylan avait pris beaucoup trop de soin à la noyer. Pourtant il avait de plus en plus de mal à l’envoyer bouler, tout son être voulait rester auprès du loup. Ses prunelles plongées dans les siennes, il soupire puis détourne le regard. Il ferme les yeux un moment, laissant la brise de l’automne caresser son visage, espérant que cela remette ses pensées en place. Pourtant, Nathan ne semble pas décidé à le lâcher.

[]« Dydy... Pourquoi tu ne m'aimes pas ? »[/b]

Il le fixe surpris par sa question et grimace un peu sous le surnom. Il n’était en aucun cas un doudou. Il savait que Nathan avait fait la bêtise de tomber amoureux de lui. Il le regrettait pour lui. Dylan ne pourrait jamais rien lui offrir… Il ne voulait rien lui offrir. Il avait aimé une fois, et c’était une fois de trop. Il ne put empêcher son regard de loucher sur les lèvres de Nathan, il avait dit que c’était une erreur mais il avait adoré. Il avait ressenti tellement de sensations agréables…

« Parce que. Ce n’est pas contre toi. Je n’aime personne et je ne veux aimer personne. Quand bien même je t’aimais, jamais rien ne serait possible entre nous. Un loup et un vampire ? La bonne blague… Une morsure et tu me tues, que ce soit intentionnel ou non. Tu es un jeune chiot, mortel, et je suis un très vieux vampire immortel. On n’est pas dans Roméo et Juliette. Je ne veux pas aimer Nathan… Plus jamais. Je sais ce que tu ressens pour moi, et je le regrette. Parce que malgré tout je ne veux pas te faire de mal… Je sais que tu vas beaucoup souffrir une fois que tu ne seras plus accroché à moi. »

Il le fixe, toujours assis à l’envers de lui. Il déglutit, son visage proche du sien. Il pose une main sur sa joue sans réfléchir, caressant doucement sa peau douce et chaude. Il l’attire à lui, et cède à son désir de lui voler un baiser. Il pose ses lèvres sur les siennes et se recule aussitôt, regarde ailleurs.

« Excuse-moi… Je ne peux nier que tu m’attires… Je peux t’offrir du sexe en dépit de t’offrir de l’amour tu sais… »

Il tourne la tête et replonge ses yeux dans les siens.

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Luke Pasqualino
Messages : 5
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 23

MessageSujet: Re: Love me more than you hated her ▬ Dythan   Jeu 26 Oct - 17:20

Love me more than you hated her.
Nathan Swan & Dylan McCarthy
Je savais que je n'aurais pas du lui poser la question. Je savais que j'aurais du me contenter de ce que je savais déjà de toute façon. Ses mots sont autant de flèches invisibles qui transpercent mon coeur. C'est comme si mon sang se remplissait d'argent liquide, brûlant mon corps. Je le savais. Un loup et un vampire n'ont aucun avenir, ils n'en auront jamais, et Dylan n'a aucune raison de s'attacher à un être mortel qui va vieillir pendant que lui restera éternellement aussi beau et jeune qu'aujourd'hui. J'ai été stupide et naïf de penser le contraire. Je grimace et détourne le regard alors que mes doigts se resserrent sur le bras du vampire. Je dois lâcher prise. Je dois m'éloigner de lui, refuser sa proposition. Si je ne peux pas être dans son coeur, je ne veux pas être dans ses bras. Je ne veux pas... C'est trop douloureux. J'aimerais pouvoir m'arracher le coeur de la poitrine, l'enfermer dans un coffre et l'envoyer au fond de la rivière. Je ne veux plus ressentir ça. Pourquoi les loups ne peuvent pas oublier leur humanité et leurs sentiments, hein ? Ce serait tellement plus simple...

« Je vois. » Dis-je avec une voix étranglée par l'émotion.

Un par un, mes doigts se décrochent du bras de Dylan, jusqu'à ce que ma main retombe mollement le long de mon corps, comme vidée de toute énergie. J'aimerais avoir la force de lui tenir tête, de protéger mes convictions, de lui montrer qu'il a tort... L'ennui, c'est qu'il a raison, et je le sais. Alors pourquoi mon coeur refuse-t-il d'écouter mon cerveau ? C'est pourtant simple : ça n'arrivera pas. Jamais. Je serre les dents à m'en faire craquer la machoire et balance mon carnet à dessins à l'eau. Ce geste est très révélateur de ce que je ressens car mes dessins, c'est toute ma vie. Je ne m'en sépare jamais d'habitude. Je tourne vivement la tête pour cacher les larmes qui piquent et voilent mes yeux. Non, je ne dois pas pleurer. Pas devant lui.

« Je t’ennuierai plus avec ça. » Dis-je en sautant sur mes pieds et en quittant le pont, d'une démarche trop rapide pour être naturelle.

Même de dos, il est aisé de deviner que je pleure déjà, à cause des sursauts de mes épaules et de ma tête baissée. Peu importe. Ce qu'il pense n'a plus d'importance.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avatar : Dylan O'Brien
Messages : 55
Date d'inscription : 07/04/2017
Age IRL : 20
Localisation : Ici et là

MessageSujet: Re: Love me more than you hated her ▬ Dythan   Jeu 26 Oct - 18:24

Love me more than you hated her
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
« Je vois. »

Il le laisse faire, se disant qu’au moins il avait compris à présent. Mais il fronce les yeux quand il le voit jeter son carnet à dessins. C’était quoi cette réaction ? Il s’était attendu à plein de choses mais pas à ça. Pendant quelques minutes il a presque l’impression d’être face à une enfant qui fait un caprice… C’était vraiment troublant surtout que Nathan était plus grand que lui en taille… Pourtant il ne lui dit rien. Pour dire quoi de toute façon ?

« Je t’ennuierai plus avec ça. »

Il se mordille la lèvre en remarquant qu’il pleure. Ressentait-il… De la culpabilité ? Impossible, depuis quand Dylan ressentait des émotions déjà ? C’était juste… impossible dans l’optique où il avait perdu son humanité. Mais pourtant… il ressentait bien de la culpabilité pour ce gamin. Il soupire, il ne manquait plus ça… Il saute du pont pour atterrir souplement sur la berge et rattrape de justesse son carnet à dessins. Il remonte sur le pont et utilise sa vitesse vampirique pour apparaître devant Nathan. Il le fixe d’abord sans rien dire, il ne savait même pas pourquoi il le rattrapait. C’était ce qu’il voulait pourtant, qu’il le laisse tranquille, se détache de lui, oublie ses sentiments inutiles parce que Dylan ne pourrait jamais rien lui donner de concret et de stable… Pas vrai ?

« Attends… »

Il se mord la lèvre mal à l’aise. Dans quoi il s’était encore embarqué lui… Il se glisse une main dans les cheveux et lui tend son carnet à dessins un peu gêné. Il ne comprenait même plus ce qu’il lui arrivait… Décidément aujourd’hui c’était son jour !

« Réagis pas comme ça… Je… Je sais que je suis dur avec toi mais… Ce n’est pas pour être méchant Nathan… Je ne suis pas… quelqu’un de bien ou de fréquentable pour un jeune homme de 21 ans. J’ai presque un millénaire, 900 ans. Un vieux vampire sans humanité, qu’est-ce que tu peux bien vouloir faire avec moi ? J’ai rien à t’apporter Nathan… »

black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Love me more than you hated her ▬ Dythan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Love me more than you hated her ▬ Dythan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Town Of Imaginary :: Mystic Falls :: Extérieur de la ville :: Pont Wickery-
Sauter vers: